La Maisonart

English

Galerie & Studio de John Wiseman

Republic P47-N Thunderbolt 

     Le Republic P-47 Thunderbolt a été construit en plus grand nombre que tout autre chasseur américain de l'histoire. Ce fait seul atteste bien du succès de cet avion de chasse bien connu. À son arrivée en Angleterre, de nombreux pilotes se sont moqués de la masse énorme du P 47, suggérant que la chose ne devrait jamais pouvoir s’envoler ! Pour son époque, le P 47 était un avion de combat très lourd pesant 8 tonnes à pleine charge et avait surtout l'air disgracieux lorsqu'il était garé à côté de l'agile Spitfire. Mais les apparences sont souvent trompeuses. Propulsé par un moteur Pratt and Whitney 18 cylindres refroidi par air, capable de développer jusqu'à 3 400 CV, le P 47 n'était pas en reste. Il n'était pas particulièrement maniable, mais il pouvait égaler ou surpasser certains des chasseurs les plus rapides de la guerre, surtout en piqué. Il était également réputé pour sa capacité de survie; il pouvait  subir des dégâts de combat incroyables tout en ramenant son pilote à la base. A une occasion, Un P-47 est revenu à la base avec une tête de cylindre était complètement arrachée du moteur. Avec ses huit mitrailleuses de calibre 50, le P 47 pouvait lancer une salve dévastatrice et il pouvait être armé de roquettes et/ou de bombes pesant jusqu'à 2 500 livres. Ce P-47N était piloté par le Lt Oscar Perdomo de l’escadron de Chasse 564. Perdomo a été le dernier « As en un jour » alors que le 13 août 1944, il descendait 5 avions ennemis.
      Dans le langage d'aujourd'hui, il semble problématique, voire embarrassant, de parler en termes aussi élogieux de ces efficaces machines à tuer, surtout quand on réalise toutes les morts et les destructions qui ont laissé de nombreux pays en ruine à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais il ne sert à rien de nier les réalités de la guerre. L'histoire de la guerre restera toujours une énigme à laquelle sera confrontée la race humaine. Avec toutes nos connaissances modernes, il est en effet déroutant de voir autant de ressources et de fonds consacrés à la recherche de manières toujours plus efficaces de s'entretuer.